Guinée/ La nouvelle dimension du groupe Guicopres

Le savant Américain Albert Einstein nous enseigne que derrière chaque difficulté, nait des opportunités. Cette assertion se vérifie dans le cas du groupe Guicopres. Car, il vous souviendra qu’à l’élection d’Alpha Condé au pouvoir en 2010, Kerfalla Camara KPC, le géniteur du groupe Guicopres, a été cloué au pilori par ses ennemis qui juraient que sa fin était proche.

Des entreprises ont été ‘’créées’’ pour supplanter et remplacer le groupe Guicopres. Et pour matérialiser leur volonté, des instructions ont été données pour arrêter tous les chantiers, et les paiements bloqués. Ainsi, entre plusieurs, le chantier de l’immeuble des 15 étages de Kaloum, le plus haut de Conakry, a été arrêté.

Vu toutes les tracasseries, de milliers d’emplois ont été menacés, d’autres supprimés au sein du groupe Guicopres.

Et tous ceux qui en voulaient KPC, à tort ou à raison, ont commencé à jubiler. Faisant de lui et son entreprise le sujet de discussion qui revient le plus souvent. L’on va jusqu’à prédire sa prochaine déchéance.

Pour ces grands méchants loups, c’est la fin d’un modèle de réussite, la fin du ‘’C’est possible de réussir en Guinée’’. Malgré le contexte difficile, caractérisé par un mépris, fruit de la délation de certains hauts cadres de l’Etat et de nouveaux hommes d’affaires envers KPC, sa patience, sa baraka et sa capacité managériale ont pris le dessus sur le mensonge.

Car, pendant ces moments difficiles, il a appris des hommes et acquis beaucoup d’expériences. Ainsi, depuis quelques temps, le groupe Guicopres bénéficie, à nouveau, de la confiance de l’Etat Guinéen pour la qualité de ses travaux de construction de bâtiments et de routes.

Entre autres; A Télémélé, la route réalisée par le groupe Guicopres entre dans l’histoire tant les habitants de la préfecture sont contents. Les routes Sonfonia –Kagbelen, les transversales 5,6,7,8,9 et 10 se passent de commentaires. Récemment, Les bâtiments  devant abriter le siège du trésor national à Kaloum, le ministère de la Justice dont le bâtiment servait d’ambassade aux Etats-Unis à Kaloum… Simplement des chefs-d ’œuvres architecturaux qui font la fierté de la Guinée.

La liste de réalisations du groupe Guicopres en bâtiment et travaux publics est tellement longue en Guinée, qu’elle ne peut contenir dans un magazine A4 normal de 52 pages.

Tout cela montre à suffisance l’impact réel de cette entreprise citoyenne au service de la Nation Guinéenne en 19 ans d’existence.

Les travaux de reconstruction de la grande mosquée de Coyah, en plus d’être complètement reprise par le groupe Guicopres est, entièrement, financée par la Fondation KPC pour l’humanitaire de son altruiste propriétaire qui fait du partage et de l’aide aux plus démunis, une raison d’être.

Au ministère en charge des travaux publics de la Guinée, le groupe Guicopres a mis tout  le monde d’accord par la qualité de ses travaux. En cette période difficile que traverse le pays en matière de circulations routières, des travaux d’urgence ont été initiés par le ministère pour soulager les usagers de la route. Le groupe Guicopres s’est illustré par la qualité et la rapidité de ses réalisations pour les lots qu’il a charge de réhabiliter. Et le ministère place l’entreprise de KPC au premier plan sur toutes les autres. Sa filiale Guicopres BTP continue de s’affirmer, de très loin,  sur le terrain.

Pour preuves les travaux de Gbesia-port, khabitaya, Matoto route Kendèka, Tanerie…ont été bien notés par les autorités et surtout par les usagers.  Le groupe Guicopres qui est le number one du BTP, comme on peut le constater, a pris une nouvelle dimension en Guinée…

                                                                                                                                                                                         Marco Ibrahim

125694 Visite Totale 1825 Visite Aujourd\'hui

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Protected by WP Anti Spam